Pursuit

Pursuit (1)

Pursuit

Un 3rd person shooter très classique dans lequel un space marine doit s’échapper d’un vaisseau envahi d’aliens. À la fin du dernier niveau, le héros entre dans une salle où se trouve la capsule d’éjection. Surprise : c’est un cul de sac. Le marine se retourne, regarde la caméra, pousse un hurlement et repart en courant dans les coursives du vaisseau. Des griffes apparaissent alors de part et d’autre de la caméra et le joueur comprend que, depuis le début, il n’incarnait pas une caméra flottant au-dessus de l’épaule du héros mais un alien qui le traquait. Le dernier boss du jeu est le space marine que le joueur doit tuer, cette fois-ci en vue à la 1ère personne.

A classical 3rd person shooter where a space marine must escape a spaceship crammed with aliens. At the end of the last level, the space marine enters a room where the emergency pod should be, but this is a dead-end! Suddenly the space marine turns around, looking directly at the camera and screams while running like hell in the opposite direction. Claws appear, framing the screen, and the player realizes that from the beginning of the game, the shoulder view of the camera wasn’t a GAME camera, but a fearsome alien POV, hunting down the space marine. Last boss of the game is the space marine himself. The player needs to kill him in 1st person view.

@el_agar

STAFF ROLL

StaffRoll

 

Un game-maker pour générique de fin. Le joueur choisit différents critères : titres, noms, type de déroulement, fondus, images etc. Et d’après ces critères, un jeu d’une (1) minute est généré pour précéder le générique : RPG, action, FPS, platformer, course, tetris-like… Ainsi, vous connaissez la fin mais vous découvrez le début ! 

A credit-oriented game-maker. The player chooses from various credits criteria: headers, names, type of staff roll, type of fade-in fade-out, pictures etc. When you’re done, a one-minute long game is generated to be showcased before your custom staffroll : RPG, action game, FPS, platformer, racing game, tetris-like… You know the end, you know the team behind it, but you’ll discover a fresh game!

Post hoc ergo propter hoc

postHoc

Le jeu prend la forme d’une histoire visuelle dans laquelle on avance panneau après panneau, de manière successive. Chaque panneau illustre un élément d’une intrigue assez simple : sauver la princesse, terrasser le dragon, sortir d’un donjon… Mais pour parvenir à la fin, il faudra ne pas se tromper : ce labyrinthe narratif comporte de nombreuses impasses : vous devrez donc apprendre à retourner sur vos pas !

This game is a visual story in which the player proceeds one step at a time, square after square. The story is broken down to multiple squares, each depicting one specific part of a simple RPG plot: save the princess, slay the dragon, exit a dungeon… But beware: this narrative maze is full of dead-ends! You need to learn how to backtrack story-wise…

@Michel_Pimpant

The leak

TheLeak

Un “métajeu” d’exploration-aventure avec des bouts d’ARG sur une base FPS/TPS pleins de glitchs. Le joueur commence dans une pièce normale, mais une des fenêtres n’est pas “solidifiée” dans le moteur 3D. Il sort de la pièce en traversant la texture, et tombe sur une carte à explorer avec des indices du genre “//TODO” laissés par le développeur. Ces indices révèlent les endroits de la carte et les bugs à exploiter pour sortir. Exemple : le joueur utilise un défaut du moteur physique pour se faire expulser, ou édite un fichier à l’extérieur du jeu et ainsi sortir de la carte… vers une autre carte dans laquelle elle est imbriquée. Le but ultime de cette exploration est de découvrir pourquoi ce jeu n’a pas été fini.

This is an adventure-exploration “meta-game” with bits of ARG, FPS/TPS mechanics, and glitches galore! The game begins in a regular room, the walls or windows of which are not made of solid matter but just a walk-through texture. When you go through it you enter another map and it’s up toyou to explore and find clues written in Dev gibberish such as “//TODO”. These clues show you how to exit the map and the bugs to play on. For instance, the player can play on a glitch of the physics engine, or manually edit a specific file outside the game in order to exit this map and thus enter a new map. The final goal of the game is to find out why the game could not be finished by dev team.

Didier Paille

LSD Deadly Party

lsd

LSD Deadly Party est un FPS multijoueurs en équipe. Les personnages des joueurs sont sous des drogues psychédéliques dans un environnement changeant où les perspectives et les formes se modifient et ne rappellent rien de familier. Plus important, ils ne savent pas avec qui ils sont. Pour se repérer, ils doivent tous communiquer par la voix et se donner des informations du style “Equipe bleue, je suis à coté du losange vert étrange qui bouge….”…tout en prenant le risque d’être identifié par l’ennemi.

LSD Deadly Party is a team-oriented multiplayer FPS. The characters are under LSD drugs in a odd, ever-changing environment where perspectives and shapes change. Most of all, they do not know in which team they are. To identify themselves, they must all communicate by voice and provide information like “Blue Team, I am next to the green diamond that moves ….” … while taking the risk of being identified by the enemy.

@FibreTigre

Lie to me

Lie to me

Un jeu d’énigme de type Cluedo avec un twist : le coupable, c’est vous ! Equipé d’une webcam ou d’un Kinect, le joueur devra répondre à une série d’interrogatoires de plus en plus poussés des enquêteurs qui feront tout pour vous faire craquer. Mais attention ! Les réactions de votre visage, même les plus subtiles, peuvent vous trahir, grâce à une technologie de reconnaissance pointue. Le but de ce jeu est de dissimuler son crime. Mais l’immoralité va plus loin : au moment de créer une nouvelle partie, vous devez vous connecter à 2 de vos amis. Entre criminels, les informations sont partagées. Pour garder votre secret enfoui le plus longtemps possible, vous pouvez révéler des informations cruciales à propos de vos amis, pour mettre les enquêteurs sur une autre piste et gagner du temps.

A Whodunit game with a twist: YOU ARE the culprit! Using a webcam or a KINECT device, the player must answer multiples questions from the investigators. They will do everything they can to obtain a confession: they will read your body language perfectly thanks to advanced recognition technology so be ready to lie! But wait there’s more! When creating a new save game, you will be asked to register 2 more friends in order to share info. And since amongst criminals, there is no morality, you can rat key info about them to investigators to buy you some time.

@Michel_Pimpant

Croissance

Gol-gun

 

CROISSANCE est un bejeweled à l’envers inspiré du “jeu de la vie” de Conway. On dispose d’un espace vide (un jardin) sur lequel on plante des graines de divers types qu’on possède en nombre limité. A chaque tour on peut soit planter, soit récolter, sachant qu’une plante ne vit que trois tours et porte son fruit au deuxième tour. Si une case touche trois plantes non récoltées, une plante plus puissante, mais dont la nature dépend des types de plantes adjacents, pousse dessus. Le but est d’avoir le plus de fruits, et si possible plus de fruits rares, mais aussi le plus de territoire par rapport aux voisins. Il existe par ailleurs un système de combos avec les alignements de fruits.

GROWTH is an inverted bejeweled-like game inspired by the “game of life” of Conway. You are given an empty space (a garden) on which you can plant seeds of various kinds given to you in a limited number. At each turn you can either plant or harvest, knowing that a plant lives only three turns and bears its fruit in the second turn. If a case touches three unharvested plants, a new plant, more powerful, grows,  but whose nature depends on the types of adjacent plants. The goal is to have a big number of fruits (especially rare ones) but also to cover more territory. There is a combo scoring system involving rows of fruits.

@FibreTigre